Offshore & Subsea

Au-delà de 200 mètres de profondeur en mer, parce que les interventions humaines ne sont plus possibles, il faut recourir à des moyens d'installation offshore. Sofren relève le défi de ces eaux profondes allant jusqu’à plus de 3000 mètres en mobilisant ses équipes formées aux dernières avancées technologiques.

 

L'ingénierie offshore est soumise à de nombreuses contraintes, la première d'entre elles étant l'espace. Les conditions météorologiques parfois extrêmes, les conditions de profondeur, la disposition des réservoirs d’huile et de gaz, les différences de températures entre le puits et les installations émergées, etc., créent un défi de taille pour le développement de ce type de projets, défi auquel Sofren se livre depuis plus de 10 ans déjà.

La production offshore représente 30% de la production mondiale de pétrole et 2% de gaz. C'est au large que se trouvent les plus grandes réserves inexplorées dont la production est contrôlée par les compagnies pétrolières, pour lesquelles il est plus sûr d'opérer au large et qui disposent des moyens d'installation particuliers, développés pour leurs propres besoins d'exploration et de production.

Les activités sous-marines sont principalement : les investigations géotechniques relatives à l'exploration du champ d'hydrocarbures, le forage et la mise en place des têtes de puits (christmas tree), l'installation des canalisations (pipelines ou "flowlines") d'acheminement de la production brute vers les unités de séparation.

La séparation consiste à isoler les composants principaux du mélange brut polyphasique, dont beaucoup d'eau à rejeter et des proportions variables d'hydrocarbures huileux (oil), de pétrole brut, et gazeux (associated gases) à récupérer.  L'acheminement du mélange brut se fait soit au fond vers une unité de séparation onshore soit vers des dispositifs de remontée (risers) au pont (deck) d'une plateforme posée au fond ou d'une unité flottante (FPSO) ancrée au-dessus du champ et qui supporte des modules de séparation (topsides).

Dans le système d'exploitation du champ, on trouve : 

  • Canalisations de réinjection d'eau ou de gaz dans le réservoir par des puits dédiés,
  • Unités de collecte des productions de plusieurs puits (gathering units),
  • Unités de répartition des flux dans les pipelines (les manifolds),
  • Câbles ou fibres optiques pour le contrôle/commande rassemblés dans une gaine résistante appelés les ombilicaux (umbilicals).

 

Les ouvrages en mer sont fabriqués sur terre et installés en mer. Dans le cas des pipelines, des technologies permettent de couler le pipeline au fur et à mesure de sa fabrication, par soudage des tronçons sur le pont d'une barge-outil spécifique selon des méthodes de pose en "S" ou en "J".

Les travaux d'installation et de maintenance des ouvrages en eaux profondes sont effectués par des machines télécommandées : les ROV (Remote Operated Vehicle).

Les dernières conquêtes du domaine "subsea", sous la poussée des nouvelles technologies de l'information, de la fabrication de matériaux plus résistants et des progrès de la robotique sont d'installer au fond de l'océan des unités de séparation pilotées depuis la surface.

Le coût très élevé des ouvrages en mer est formé principalement par le coût des technologies et de la mobilisation des moyens d'installation appropriés ; la réussite d'un projet subsea est donc conditionnée par des choix pertinents lors de la conception et par un management performant en termes de planification, il faut que "tout se passe comme prévu".

Sofren intervient dans le domaine de l’ingénierie offshore grâce à des partenariats pérennes avec les EPC reconnus dans ce domaine et les opérateurs internationaux, en offrant un savoir-faire toujours plus pointu en ingénierie de projets avec des prestations innovantes couvrant l’ensemble des besoins des opérateurs et des contracteurs en eaux profondes. Les ingénieurs contribuent à la réussite des projets car elles interviennent dès la conception, notamment en génie des procédés (upstream), en flow assurance et en équipements subsea, puis en aval dans la chaîne d’achats que ce soit dans la surveillance de l'exécution des fabrications des équipements chez les fournisseurs, en usine ou sur les "yards", sites qui requièrent une expertise d’assurance et de contrôle qualité de façon indispensable. Les équipes orientent leur savoir-faire vers l’intégrité des installations, permettant d’intervenir pour tous travaux de modification ou de trouble shooting sur les équipements, que ce soit sur des activités en Subsea, sur les plateformes et les FLNG.

 

Plate-forme pétrolière offshore