Sofren participe au programme Hinkley Point C (HPC)

 

La centrale nucléaire de Hinkley Point en Angleterre est en voie d’agrandissement par la construction de deux réacteurs de troisième génération de type EPR (European Pressurized Reactor – réacteur à eau pressurisée), plus économiques et plus sûrs. Il s’agit du plus gros projet industriel européen de ces dix dernières années et Sofren y apporte son expertise. 

 

De quoi s’agit-il ?

La centrale nucléaire de Hinkley Point, construite en 1965, est située sur la côte Ouest de l’Angleterre sur un terrain de 20 hectares. Elle compte actuellement deux unités : Hinkley Point A et B. Le projet HPC concerne la construction d’une nouvelle unité C, qui comportera deux réacteurs EPR.

Le 15 septembre 2016,  après de nombreuses controverses, le gouvernement britannique a finalement donné son accord pour le projet. Les investissements sont estimés à 30 milliards de dollars, financés à 65% par EDF Energy (filiale anglaise d’EDF), avec la participation de la compagnie chinoise CGNC (China General Nuclear Power Company). La nouvelle station d’Hinkley Point sera la construction la plus chère de la planète !

 

Le rôle de Sofren

Sofren intervient pour EDF Energy, en appui au CNEN (Centre National d’Equipement Nucléaire) et au CNEPE (Centre National d'Équipement de Production d'Électricité) dans la construction de cette nouvelle unité, et apporte son expertise en matière de génie civil, mécanique, électrique, d’ingénierie systèmes et de sûreté nucléaire.

A ce titre, Sofren réalise notamment des études d’agression, pour évaluer les risques industriels et les conséquences d’un quelconque impact sur la structure.  Les ingénieurs réalisent des calculs de structure pour évaluer, par exemple, sa tenue aux séismes et déterminer les contraintes de construction nécessaires. Enfin, Sofren apporte son savoir-faire pour dimensionner les systèmes nucléaires et en déterminer le fonctionnement.