Djily

Ingénieur Génie Civil et Leader Technique du Département Calcul, au Bureau d’Ingénerie Sofren de Cherbourg
Lieu
Cherbourg
Ancienneté
2017
Nos offres
  • Titulaire d’un DUT à l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar et d’un Doctorat en Génie Civil à l’Université Blaise Pascal à Clermont-Ferrand.
  • Expériences : stages en entreprises de travaux et bureaux d’études
“Ma devise : Une bonne tasse de café, et c’est parti pour relever un nouveau défi !”

J’ai été recruté chez Sofren en avril 2017, en tant qu’Ingénieur d’études en Génie Civil à Cherbourg, pour réaliser diverses études notamment pour le compte d’ORANO et d’EDF. En juillet 2018, suite à une réorganisation interne, on m’a confié le poste de Leader technique du département Calcul. C’était une réelle opportunité pour moi, avec des challenges en phase avec mes aspirations en termes d’évolution.

Chez Sofren, j’ai pu faire rimer les projets exigeants avec mes aspirations d’évolution.

Mon rôle ? Je suis garant de l’application des bonnes méthodologies de calcul, de la qualité des livrables, du respect des délais et des budgets alloués. Il est aussi de mon ressort de manager l’équipe calcul, constituée d’une dizaine de personnes (gestion du plan de charge, accompagnement technique, lever des points durs…). Je définis les axes de progression et d’amélioration pour développer, approfondir ou acquérir de nouvelles compétences ; je participe aussi activement aux réponses à des appels d’offres via la rédaction de propositions techniques et financières. Enfin, je suis en charge de l’encadrement des stagiaires en calculs sur des projets spécifiques ou en R&D. Depuis que je suis chez Sofren, j’ai travaillé sur de nombreux projets d’envergure comme le réexamen de sûreté, le projet post Fukushima LH- ECS phase 3, la filière fûts ECE, les Fonctions Ateliers Pérennes, NCPF et le projet de Reprise et Conditionnement des Boues qui m’a le plus marqué parce qu’il a été l’un de mes premiers challenges à relever. Il fallait réaliser concevoir l’étude d’un bâtiment complet accueillant un silo avec deux cuves, servant à la réception et à l’homogénéisation de boues et… surtout justifier sa tenue face au séisme SMS 2015, à la neige et au vent accidentels. Sa particularité ? Il était constitué en béton armé avec une charpente métallique. Un projet formidable, comme bien d’autres !