Olivier

Responsable de Business Unit à l’agence Sofren de Marseille
Lieu
Marseille
Ancienneté
2017
Nos offres
  • Diplômé d’école de commerce.
  • 10 ans d’expérience en management, commercial, gestion et finance principalement à l’étranger – région Afrique-Moyen-Orient.
“Ma devise : il n’existe rien de constant si ce n'est le changement.”

Sofren Group offre de belles perspectives de mobilité et de vraies prises de responsabilités. Après 2 ans et demi passés à Abu Dhabi en tant qu’Ingénieur d’affaires pour développer les activités du groupe en Afrique et au Moyen-Orient, la direction de Sofren Group m’a proposé une nouvelle opportunité. Début 2019, je suis devenu responsable de Business Unit à l’agence Sofren Group de Marseille, au sein d’une équipe dynamique à très fort potentiel. Une BU, c’est quoi ? C’est une agence qui gère et développe un portefeuille de clients, des équipes techniques et commerciales dans les secteurs d’activités du groupe. Elle est constituée de plusieurs équipes et sous-agences pilotées par des responsables de départements et ingénieurs d’affaires.

Après un premier poste à Abu Dhabi, la Direction de Sofren Group m’a proposé une nouvelle opportunité en région PACA au sein d’une équipe dynamique à très fort potentiel.

Mes journées sont bien remplies. Gestion administrative, points de coordination avec les équipes, rendez-vous clients (prospection, suivi de prestation ou rencontre de partenaires), accords-cadres, stratégies de partenariat, montages industriels pour répondre à des appels d’offres, entretiens d’embauches, points de management… Chez Sofren Group, on ne s’ennuie jamais !
Si je devais résumer mon quotidien ? 4 grands types d’activités : le recrutement de talents, le développement commercial, le management d’équipes et la gestion administrative.
Ce qui me plaît le plus ? Motiver les équipes et les mettre en situation de succès. Pour cela, il faut savoir placer les bons talents aux bons endroits – avec suffisamment de directives et de contrôle, mais aussi suffisamment d’autonomie pour responsabiliser chacun ; enfin, cela nécessite aussi de savoir définir les interfaces entre chaque acteur pour favoriser les initiatives sans semer de confusion.
Comme beaucoup de mes collègues, j’aime les défis et les batailles. Notre métier favorise une émulation positive qui nous pousse en avant. Notre BU a atteint une partie de son potentiel ; et nous en avons encore beaucoup sous le pied… avec une montée en compétences des équipes qui ne cessent de s’étoffer !