Industries & sciences

EDF, Suivi pour la déconstruction de la centrale de Richemont

Nos offres
Entité
Sofren
Lieu
Richemont (57)
Client
EDF
Durée
3474

Nature de l'intervention

 

Dans le cadre de la réhabilitation du site de l’ancienne centrale électrique de Richemont, l’EDF procède à la déconstruction de la majeure partie de ses installations, dont le bloc usine et ses annexes.

L’ancienne centrale sidérurgique de Richemont comprend :

■ 3 tranches de 55 MW construites entre 1952 et 1954,

■ 2 tranches de 125 MW construites en 1959 et 1960.

Arrêtées entre 1995 et 2010, les chaudières étaient alimentées principalement avec les excédents de gaz de haut-fourneau produits par l’industrie sidérurgique de la région. Les tranches 1, 2 et 5 fonctionnaient en complément au gaz ou au fioul, les tranches 3 et 4 au gaz ou au charbon pulvérisé.

Description

Sofren intervient sur le démantèlement du 4ème et dernier lot de la centrale, suite à son arrêt définitif en 2010. L’objectif de ce projet est la destruction des blocs usines des tranches 1 à 3 (opération d’abatage), qui a eu lieu le 11 juin 2017, et celui des tranches 4 à 5 qui a eu lieu le 22 juillet 2018, après quoi aura lieu la dernière phase de remise en état des sols. Le démantèlement représente à lui seul 25 000 tonnes de ferraille, 40 000 tonnes de béton, 30 à 40 salariés, et 26 mois de travaux.

Le rôle de SOFREN était d’assurer la gestion technique du projet, comportant :

  • L’analyse du besoin avec la maîtrise d’ouvrage ;
  • La rédaction des pièces projet ;
  • La rédaction des CCTP ;
  • Réaliser la recevabilité technique des sous-traitants ;
  • Piloter les sous-traitants sélectionnés ;
  • Assurer l’ensemble des reportings sur la gestion technique, financière et planning du projet.

Nos autres
références